• Docteur Nancie Attia

Guérir par le froid

Le grand froid n’est pas toujours synonyme de danger pour la santé. Pour preuve, la "cryoablation" est un nouveau traitement qui permet de geler les tumeurs du sein. Mis au point aux Etats-Unis et bientôt appliqué en Israël, cette technique permet d’éviter les interventions chirurgicales dans certains cas de cancers du sein.


Fini les scalpels

Ce système développé en Israël par la société IceCure propose une solution efficace aux patientes confrontées à un cancer du sein : il s’agit de geler - littéralement - leurs cellules cancéreuses. Le froid a depuis longtemps été mis à profit par les médecins et autres scientifiques.


Les bienfaits du froid

De façon générale, les températures basses ont un effet apaisant sur le stress et l’anxiété, et agissent contre la fatigue et les troubles du sommeil. Dans le domaine sportif, le froid permet d’améliorer les performances des athlètes, de soulager leurs douleurs musculaires, et peut agir comme détoxifiant. Et si, spontanément, vous pressez un sachet de surgelés sur une foulure, vous avez tout bon ! La glace diminue la douleur et agit comme un anti-inflammatoire sur une entorse ou autre inflammation. Elle est utilisée en rhumatologie, dermatologie et traumatologie.

La société IceCure élève toutefois les vertus du froid à un niveau supérieur : « Notre objectif est de remplacer les interventions chirurgicales par la "cryothérapie", moins lourde pour les patients », explique Tlalit Bussi Tel Tzour, vice-présidente du marketing d’IceCure.


La cryoablation

Jusqu’à présent, la méthode la plus commune pour retirer une tumeur au sein faisait appel à la chirurgie. La procédure se déroule au bloc opératoire et inclut le retrait de la tumeur ainsi que la suture de l'incision. En fonction de la taille et de l'emplacement exact de la tumeur, le traitement peut malheureusement entraîner une indentation ou une modification de la forme et de la taille du sein. La taille de la cicatrice sur la peau varie également en fonction de ces différents paramètres.

IceCure, établi à Césarée, propose désormais une alternative à la chirurgie dans le traitement du cancer du sein. La technologie mise au point avec ProSense met à profit la "cryoablation", c’est-à-dire l'utilisation de températures négatives extrêmes pour venir complètement à bout des tissus cancéreux. Cette méthode qui a d’ores et déjà prouvé son efficacité est utilisée depuis des décennies pour détruire les tumeurs bénignes et cancéreuses de la prostate, du foie et divers autres organes. La procédure a pour la première fois été optimisée et adaptée aux cancers du sein.


Une procédure sûre, efficace et durable

Concrètement, une fine sonde métallique est insérée dans le sein puis guidée dans la tumeur à l’aide d’une échographie. Des températures extrêmement froides sont alors appliquées pour éliminer les cellules cancéreuses, tout en laissant les tissus sains et indemnes. Avantage non négligeable : la "cryoablation" est indolore, car le processus de congélation agit avec l'anesthésie locale pour engourdir la zone traitée. Une procédure donc peu invasive et rassurante pour les patientes.

La "cryoablation" avec le système ProSense est particulièrement rapide : elle prend généralement moins de 30 minutes. Les patientes peuvent immédiatement retourner au travail à l’issue du traitement ou reprendre le cours de leurs activités. Aucun point de suture ou traitement de la plaie n'est requis après la procédure : un pansement suffit à couvrir la petite incision. La cicatrice disparaîtra en l’espace de quelques jours. En outre, la taille et la forme de la poitrine ne sont pas affectées car aucun tissu n’est retiré. Seules les cellules tumorales sont détruites au cours du traitement. Le corps va alors réabsorber les cellules détruites au fil du temps. La masse réduit progressivement jusqu'à être complètement absorbée. Le temps nécessaire varie principalement en fonction de la taille initiale de la masse.


Un taux de récidive extrêmement réduit

«L'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA) a approuvé l'utilisation de la "cryoablation" en tant que traitement sûr et efficace contre les fibroadénomes (type de tumeur au sein le plus courant)», a annoncé la Société Américaine des Chirurgiens du Sein (ASBrS). Les américains mettent l’accent sur les résultats de la "cryoablation" observés : «la procédure est sûre, efficace et durable." D’après IceCure, la technique semble être au moins aussi performante que la norme des soins actuels. On parle d’un taux de récidive inférieur à 1 % sur un suivi de trois à cinq ans. C’est, sans aucun doute, une technologie qui représente une révolution dans son domaine.